Histoires

Histoires - 2019

Le père Elia Carrai

Les faits qui ne passent pas

MondeAlessandra Stoppa

Elia Carrai est un prêtre de 31 ans. Il nous raconte ce qui, dans sa vie, résiste au choc du temps. « Ce qui “résiste”, ce n’est pas moi qui dois le définir par mon effort : si cela résiste, c’est parce qu’il existe déjà » (Tracce, juin 2019)

Stefano et Manolita Antonetti avec leurs enfants

Ouganda. Et si le temps est un ami

MondePaolo Perego

Un voyage qui recommence après 19 ans en Afrique. Stefano et Manolita, devant la provocation des Exercices, sont revenus sur leur histoire. Plein d’une “préférence” qui n’a jamais échoué (d’après Traces de juin)

Le père Pigi Bernareggi

Un doigt pointé sur le cœur. Le témoignage de Pigi Bernareggi

RencontresLuca Fiore

C’est un des tout premiers lycéens à avoir fréquenté GS à l’époque où don Giussani enseignait au lycée Berchet. Il est maintenant en mission au Brésil depuis cinquante ans. Il nous raconte comment tout a commencé, et continue encore aujourd’hui

Le père Pigi Bernareggi avec Davide Perillo
Cesar Senra

Espagne. Les “vivants” et les “burlaos”

MondeDavide Perillo

Cesar est un enseignant de Madrid transplanté en Catalogne, responsable de CL-Lycée pour son pays. Il raconte son travail sur les derniers exercices de la Fraternité, à partir de son histoire et de ce qui fascine aujourd’hui “ses” jeunes (Tracce, 06.2019)

Un moment de la rencontre pour les 30 ans de CL à Salvador de Bahia

Brésil. Une nouveauté pour la vie

Monde

L’expérience du mouvement à Salvador de Bahia a trente ans. La vocation, le travail, la famille : par ces mots de quelques amis, la valeur historique et l’actualité de la proposition de don Giussani

Rober avec son épouse Mamen

Madrid. Rober (ou la joie d’être fils)

MondeGuadalupe Arbona Abascal

Comment la vie d’un homme fragile et infirme peut-elle être à ce point utile ? « Qui va le voir ressort changé » par une manière de vivre la maladie qui est un bien pour la famille, les amis, les médecins, les autres patients… (Tracce, juin 2019)

Réfugiés vénézuéliens sur la Panamericana à Santander de Quilichao, Colombie (© Luis Robayo/Getty Images)

Vivre au Venezuela

MondeAlessandra Stoppa

La situation du pays se dégrade. Il y a ceux qui ont tout perdu pour sauver leur enfant. Mais même là, il y a toujours la possibilité de construire. Alors que « soit la politique est une amitié, soit elle n’intéresse plus aucune personne vraie ».

Lagos

Nigéria. Une fleur qui n’a pas été semée

MondeLuca Fiore

Dans l’une des villes les plus peuplées du monde, l’expérience de la petite communauté de CL, à travers les élections, la souffrance des chrétiens et les provocations du Mouvement. Elle est faite de nouvelles rencontres et de “vieux” amis qui reviennent

Jeunes de la communauté de CL de Lagos
La cathédrale de Vilnius

Lituanie. Ce qu’il y a de positif

MondeLuca Fiore

Elle a développé la culture de l’accueil là où on ne trouvait que des internats de type soviétique. Et elle l’a fait par le témoignage. L’histoire (et la méthode) de Sotas, l’ONG de Vilnius qui s’occupe de mineurs à risque (Tracce, avril 2019)

Vilma Jarmalaviciene, une employée de Sotas

Une école catholique, c’est-à-dire pour tout le monde

MondeLuca Fiore

Aux Pays-Bas, ultra-sécularisés, une école primaire de Vught est devenue un cas politique. Dans « Traces » du mois d’avril, Laurens Peeters raconte l’initiative d’un groupe de parents qui ont mis en œuvre toute leur foi

Laurens Peeters, le directeur de l'école primaire Misha De Vries
L'abside de la Cathédrale de Paris après l'incendie

Notre Dame. Nous sommes faits pour construire des cathédrales

France et francophonieLuca Doninelli

Pendant toute une journée dans le monde entier on a parlé d’une église. La consternation générale a révélé, pas seulement chez les croyants, une étrange nostalgie. Signe de quelque chose d’indélébile. Voici une contribution de l’écrivain Luca Doninelli

L'incendie vue depuis les quais de Seine
Notre-Dame après l'incendie

Qui peut reconstruire le temple ?

France et francophonieSilvio Guerra

« Combien de fois suis-je passé à Notre-Dame, combien de fois l'ai-je regardée sans la voir, sans voir que ces pierres sont "vie" ? » Comment l'incendie de la cathédrale parle à ceux qui vivent à Paris

Ashik à son travail

Ashik et le “plein” de bonheur

MondeMassimo Piciotti

Il vient de l'Inde, et il est pompiste près de Milan. À présent, il parle à ses clients du nouveau groupe d’amis qu’il fréquente, et avec qui il partage des dîners et des moments d’entre-aide. Tout cela grâce à Francesco, un jeune qui l’a invité chez lui…

En février, pendant la journée de collecte de la Banque pharmaceutique
Lourdes Martinez

Lourdes, le chant et la vague qui « change la vie »

MondeAlessandra Stoppa

Espagnole, depuis plus de 20 ans elle chante comme soprano dans le chœur de la Scala à Milan. Il y a trois ans, alors qu’elle était bousculée dans un bar, une amitié est née qui l’a « attirée comme un aimant »

Le ''Stabat Mater'' de Pergolesi à Karkhov, en Ukraine
« Charitas Christi urget nos ! », “l’amour du Christ nous pousse”. La phrase à l'entrée du "Cottolengo" de Turin

Cottolengo. « Si nous ne donnons pas Dieu, nous ne donnons rien »

MondePaola Bergamini

Nous sommes allés à Turin, dans la “cité” de la charité, où « la raison d’être n’est pas l’assistanat ou la philanthropie, mais l’Évangile ». C’est là le “moteur” qui change la vie de celui qui est accueilli et de celui qui l’assiste (Tracce, 1/2019)

Dans l'attente du pape François, qui a visité le ''Cottolengo'' le 21 juin 2015
Jeunes du mouvement à Miami

Miami. Les jeunes, le feu et Mrs. Smith

MondeAnna Leonardi

Tous les matins, les élèves attendent devant la salle D104. Avant les cours, ils rejoignent la prof de religion pour faire leurs devoirs et poser des questions, pour se raconter la vie. Traces creuse l’expérience de "Gioventù Studentesca" à Miami

 Crandon Park, messe avec le père José Medina
Le père Zacharie Bukuru

« Ainsi continue le témoignage des 40 jeunes martyrs de Buta »

France et francophonieLuca Fiore

« Notre cœur serait mort si nous n’avions pas pardonné ». Le père Zacharie Bukuri nous raconte le chemin qui, à partir du massacre de ses élèves, l’a amené à fonder le premier monastère du Burundi, un lieu qui forme les jeunes au travail et à la paix

Les tombes des 40 martyrs de Buta
Don Emilio Bellani avec un groupe de paroissiens

Brésil. Le pouvoir d’une chose belle

MondeEmilio Bellani

Troisième (et dernier) épisode du récit de don Emilio, curé à Salvador de Bahia. La redécouverte d’une “histoire d’amour” dans les vicissitudes d’une jeune fille qui recommence à vivre en dansant. L’un des « signes de l’initiative dont Dieu m’entoure »